Menu

Outperforming
with Quantamental

Using our proprietary technology, investors can outperform the competition thanks to better sector rotation optimization, identify market mood and select megatrends stocks or ETFs via our signals.
Try for free Video presentation
Awarded by Finance Innovation in the Assets Strategies & Allocations category.
Pack IA Finance Innovation
Discover

Our edge

Develop

We develop algorithms dedicated to outperform financial markets
Our algorithms combine many items including prices behaviour in both absolute and relative terms, a pattern library to identify ranges or trends, correlations with many macro elements, volatility and relative asset classes behaviour, as well as qualitative data including betas and financial metrics and proprietary ratings. Our approach is therefore multiple and diversified, as well as based on learning curve.

Track

We track equities & ETFs all over the world (long & short trades)
These combinations allow us to identify many investing opportunities via our signals to capture the « big picture » on a daily basis. This leads naturally to a « global macro » approach, or a transversal Equity strategy. Our screening tools also make it very easy to set strategies based on specific geographies, themes or sectors.

Analyze

We analyse what flows show
We do not « cover stocks » but aim to understand markets via our strategic signals, to monitor sector rotations and market phases via configurations analysis by index on a daily basis. Looking at signals for single stocks we identify the best opportunities, and propose it via a short investment case when needed.
Plateform

Phi-A

Analysis

Performances

11168 Trading signals triggered since 02/01/2013
Average performance per trade: 16.8% for an average duration of 8.3 months.
3213 Megatrend signals triggered since 01/09/2011
Average performance per trade: 155.5% for an average duration of 30.3 months.

Tactical Europe Portfolio :

+21.2% since 01/01/2021,
performance (alpha) : +3.4% versus Stoxx600NR

Megatrend Europe Portfolio :

+20.3% since 01/01/2021,
performance (alpha) : +2.5% versus Stoxx600NR

Core US Portfolio :

+17.2% since 01/01/2021,
performance (alpha) : -0.8% versus S&P500

Strategic signal split (stocks only)

  • Enter Long : 54.2% of stocks with an « enter long » signal in process
  • Enter short : 1.1% of stocks with an « enter short » signal in process
  • No signal: 44.7% of stocks of which last signal is an « Exit Long » or « Exit Short »

Market Analysis

09/09/2021

Phiadvisor SECTORIEL Europe/USA/Asie


Secteur Medtech : Il ne nous promet pas la Lune, mais il
va croissant de nouveau



Signaux ETF Europe (HLT-FR) : Stratégique : Achat depuis le 17/08/2021
Tactique : Achat depuis le 16/08/2021

Signaux ETF USA (XHE-US) : Stratégique : Achat depuis le 18/05/2020
Tactique : Achat depuis le 31/08/2021

Titres à privilégier : Qiagen, Fisher & Paykel, Abbott Laboratories, Stratec, Repligen,
Diasorin, Thermo Fischer, Dexcom, Resmed, Lonza, Genmab, Tecan, EssilorLuxottica,
Alcon, Waters Corp, Getinge, Terumo Corp, Stryker, Cooper companies, Carl Zeiss
Meditec, Biosynex, Sonova, Edwards Lifesciences, Straumann, Align Technology,
Amplifon, Intuitive Surgical, Mettler Toledo, PerkinElmer, Quest Diagnostics, Idexx
Laboratories, Eurofins scientific, Staar surgical, Danaher Corp, Catalent, Hoya Corp,
West Pharmaceutical, Sartorius Stedim, Sartorius AG.
Titres à éviter : China Isotope, Biocorp Production, Cerner Corporation.


Des recommandations à l’achat à court et moyen terme comme s’il en pleuvait. Non seulement le secteur est très riche en valeurs (78 suivies) mais l’éventail de champs d’action est tout aussi large. La medtech connait autant d’IPO que d’opérations de M&A et elle se doit d’adapter son activité afin de faire face à la montée des génériques et d’un besoin de personnalisation de plus en plus marqué. La réglementation est de plus en plus contraignante, les besoins de relocaliser deviennent un impératif politique, une digitalisation doit allier contrôle des données avec robotisation. Considérant un cycle de vie des produits en moyenne de 18 à 24 mois, une rectification de tous les outils tous les 5 ans, le secteur doit constamment investir en R&D, de manière interne ou en l’achetant à l’extérieur.

La période actuelle est une des plus fastes que le secteur ait connue : Après les reports de commandes consécutivement aux périodes de confinement (moins d’actes médicaux, report d’opérations, de poses de prothèses, d’une légère réduction aussi de l’espérance de vie), le secteur est reparti de plus belle en 2021 avec une performance globale de 20% depuis le début de l’année, +86% depuis 3 ans. Nous avions déjà mis en avant rapidement le secteur lors de notre note sur le vieillissement de la population, illustrant la force de ce secteur en comparaison des autres constituants de cette thématique (tourisme, assurance, banques).

Cela le conduit à se valoriser le double du marché dans son ensemble (35x vs 19x en PE 2022, pour un PEG en revanche double aussi du marché à 2,1x vs 1,1x) et ce alors que les besoins de CAPEX ressortent presque 3x plus élevé que ceux du marché (+14% vs 5%/ an). Comme nous le soulignions dans la note thématique, le secteur a souffert pourtant de pressions sur les multiples avec une années 2020, et notamment le T4 2020 qui avait connu une forte hausse des révisions (+15%) pour stagner depuis. La performance en 2021 s’est donc construite uniquement sur la hausse des cours, à la faveur d’une politique des banques centrales accommodante, favorisant les dossiers croissance, valorisés en DCF et profitant de valeurs terminales élevées. La politique des dépenses de santé a pris un nouveau tour lors de la pandémie avec l’accent mis sur les besoins d’équipements des hôpitaux, l’automatisation nécessaire des infrastructures devant les
1) manques de personnels
et 2) besoins de réduire le personnel humain en face de la contagion.
Des budgets et financements de R&D se sont débloqués même si dans un premier temps les flux de financements ont été exclusivement en faveur des thématiques Covid et au détriment des équipements qui n’étaient pas en relation avec la lutte contre le Covid (voir les commentaires de Philips ou Siemens Healthineers).

Le secteur n’a pas effacé de sa mémoire l’épisode du T1 2021 durant lequel les craintes de hausse des taux et un effet d’encombrement ont affecté les multiples du secteur. Depuis mi-mars l’appétit est revenu, le secteur cumulant l’aspect technologie et santé, croissance et exposition marchés émergents qui n’est pas exclusive d’une croissance sur les marchés développés, valeurs dollar et M&A, inflationniste et oligopolistique.

Pour autant comme dans la tech, le secteur a su séparer les anciennes valeurs medtech value, de la medtech croissance : rien à voir entre les signaux d’une Sartorius et d’une Smith & Nephew. La sélection intra-sectorielle demeure dès lors fondamentale avec une diversification produits et pays dansles secteurs à fort volume/ forte valeur ajoutée et/ ou fort contenu technologique. Ces dernières profitent des besoins des autorités sanitaires d’accélérer les processus d’autorisations, réduisant le temps de latence entre la phase de dépôt de brevet et de mise sur le marché. Ceci permet de réduire la phase de montée des compétiteurs copycat et de l’arrivée des génériques.

1) Les ETF medtech US sont depuis mai 2020 sans équivoque à l’achat alors que l’ETF européen, beaucoup plus large car comportant toutes les composantes santé du Stoxx600, n’est passé à l’achat que durant la deuxième quinzaine d’août.
2) De nombreux titres étant déjà à l’achat stratégique depuis 2020 et début 2021, les derniers signaux depuis juillet sont plus équilibrés même s’ils restent aux 2/3 toujours à l’achat. Concernant les signaux tactiques, à 70% depuis début septembre ils sont soit à l’achat soit en Sortie Short
confirmant la force du rebond actuel.
3) Les dossiers les plus cycliques et BtoC sont parmi les derniers à avoir donné des signaux à l’achat, ce qui est cohérent avec la phase d’espoir de réouverture de l’économie depuis quelques jours (Getinge, Idexx Laboratories, Sonova, EssilorLuxottica).

Le secteur reste parmi les plus sensibles à l’environnement taux bas actuels et mêmes causes, mêmes effets, tout retour de la thématique inflationniste, changement des politiques monétaires des banques centrales, baisse du dollar ou retour des politiques protectionnistes (règles sanitaires, tarifaires, douanières plus drastiques) seront de nature à relever la prime de risque sur le secteur, peser sur les valorisation en DCF ou en EVA (notamment si nous considérons que la hausse des cours depuis 6 mois s’est faite sans relèvement des BPA). Toute hausse du taux d’actualisation plus que du WACC (le secteur n’est endetté qu’à hauteur de 0,9x l’EBITDA quand le marché est à plus de 2x) pour la medtech en dépit de forte hausse du FCF conduirait à une correction sensible que les facteurs de flux en provenance des fonds ESG et thématiques compenseront difficilement.
Nous n’en sommes pas là et le propos de notre note est résolument optimiste au regard du nombre de signaux à l’achat. Le risque est dès lors circonscrit à la macro-économie (alors que d’autres techs peuvent souffrir du risque chaîne approvisionnement, réglementaire, politique).

Le secteur medtech figure parmi nos secteurs préférés conjuguant qualité des business model (marges nettes en moyenne sur 10 ans supérieures à 11%), qualité des bilans (faibles endettement) et potentiel de croissance à court, moyen et long terme. L’univers est large cependant et la sélection valeurs reste importante, même si le nombre de valeurs à l’achat reste parmi les plus élevés de tous les secteurs.

Acheter (en vert) les titres à l’achat stratégique et tactique. Ce sont les titres les plus forts en relatif à long et court terme vis-à-vis du marché et de leur secteur avec des forces supérieures à 75%. Ce sont les titres leadersdont le statut n’est pas remis en question:
Qiagen, Fisher & Paykel, Abbott Laboratories, Stratec,
Repligen, Diasorin, Thermo Fischer, Dexcom, Resmed, Lonza, Genmab, Tecan, EssilorLuxottica,
Alcon, Waters Corp, Getinge, Terumo Corp, Stryker, Cooper companies, Carl Zeiss Meditec,
Biosynex, Sonova, Edwards Lifesciences, Straumann, Align Technology, Amplifon, Intuitive Surgical,
Mettler Toledo, PerkinElmer, Quest Diagnostics, Idexx Laboratories, Eurofins Scientific, Staar
surgical, Danaher Corp, Catalent, Hoya Corp, West Pharmaceutical, Sartorius Stedim, Sartorius AG.

Vendre les valeurs à la Vente ou Entrée Short en stratégique et tactique (en bleu). Nous retrouvons finalement relativement peu de titres qui subissent la double peine (3 signaux à la vente court et moyen/long terme) :
China Isotope, Biocorp Production, Cerner Corporation.

A noter que dans le bas de tableaux, les titres les plus faibles versus marché et secteur, de nombreux dossiers montrent des velléités de rebonds tactiques, sur des points bas, entrainés par la dynamique sectorielle. Ceci limite le nombre de convictions à la vente.

En conclusion, le secteur medtech propose probablement la plus forte proportion sur la plateforme Phiadvisor de titres à l’achat à court et moyen terme (avec le secteur matériaux de construction aussi aux alentours de 70%). Les signaux sont aussi bien en Europe, aux USA et maintenant en Asie. Pas de raisons dans l’environnement macro actuel de ne pas renforcer et rester surpondéré sur ces titres en grande majorité de qualité.

Trading ideas

17/09/2021

Trading Idea: Paypal Holdings (PYPL-US)

We had an Enter Long Strategic signal on April 27, 2020, triggered by our system on PYPL-FR, Paypal, the US Fintech.

Our system triggered an Enter Long Tactical signal on September 14, 2021 that imply a likely bullish acceleration. Paypal looks like a serial outperformer, as the long signal is combined with a strong behavorial score of 10/10. In the US, the % stock participation of Strategic Signal within the Financial Services sector is 77% but only 29% for Tactical signals. That implies that the momentum is weak short term, but positive mid term. According to our Methodology, we should focus only on the more solid stocks and/or when possible a combination of Tactical & Strategic signals.

Paypal is a $ 334 Bn market cap and a technology platform and digital payments company that enables digital and mobile payments on behalf of consumers and merchants. The Company's combined payment solutions, including its PayPal, PayPal Credit, Braintree, Venmo, Xoom, iZettle, and Hyperwallet products and services, comprise its Payments Platform. It operates a two-sided network that links its customers around the globe to facilitate the processing of payment transactions, allowing it to connect merchants and consumers. The Company allows its customers to use their account for both purchase and paying for goods, as well as to transfer and withdraw funds. It enables consumers to exchange funds with merchants using funding sources, which include bank account, PayPal account balance, PayPal Credit account, credit and debit card or other stored value products. The Company also offers consumers person-to-person (P2P) payment solutions through its PayPal Website and mobile application, Venmo and Xoom.

In 2013, PayPal snapped up Venmo as part of its acquisition of Braintree for $800 million. Today, Venmo alone is doing $58 billion in transaction volume per quarter, and that figure is growing at 58% year-over-year. Venmo charges a variety of fees ranging from 3% to 5%. Then PayPal is pulling in minimum of $1.74 billion per quarter in revenue just from Venmo.

And with Venmo comes crypto revenue. Venmo offers a number of cryptocurrency-related services, many of which generate revenue for the company. This includes buying and selling crypto (Bitcoin, Ethereum, Litecoin, and Bitcoin Cash).Venmo doesn't offer crypto payments and remittances yet, but suggests that it might add it.

As for 2021, Paypal is expected to deliver a $ 25.8 Bn revenue coupled with a $ 4.2 Bn net profit. EPS are expected to grow by an average 20% in the next 3 years.

Short term catalyst : Cryptocurrency related services.

This signal looks consistent with the US Financial sector in Major Bullish Trend.